Lancia: deux nouveaux modèles

Présentées au récent salon de Genève, la Lancia Ypsilon Elefantino et le monospace Lancia Voyager S font leur entrée sur le marché helvétique.

La première reçoit une palette de couleurs agrémentée de trois nouvelles teintes, Lime, Watermelon et Coconut. Elle est disponible en six versions de personnalisations tendances.

Ypsilon
Lancia Ypsilon Elefantino

Le second poursuit sa route avec une série spéciale ‘S’ qui reprend les caractéristiques de base de la famille avec quelques signes distinctifs.

40 ans de Golf

La VW Golf, best-seller parmi les best-sellers, célèbre ses 40 ans. L’occasion faisant le larron VW présente à Pékin un concept Golf Edition. Modèle luxueux fortement individualisé, cette Golf se distingue des quelque 30 millions de modèles vendus dans le monde par une peinture spéciales, des jantes 19 pouces et une finition particulière.

 

VW_Studie_Golf-Edition_fron

Pékin. Première mondiales VW

VW frappe fort au salon de Pékin. La marque allemande présente trois premières mondiales à savoir, le nouveau Touareg, et deux études… Celle de la Golf R400 et d’un coupé dénommée “new midsize”.

VW
VW Touareg

 

VW
Etude Golf R400

 

VW

VW coupé ‘new midsize’

WTCC – Yvan Muller dans le coup

WTCC – Circuit Paul Ricard, Le Castelet

Après le «tourniquet» de Marrakech, le championnat du monde des voitures de tourisme (WTCC) passait le week-end pascal sur un vrai circuit. L’occasion pour pilotes et constructeurs de remettre certaines pendules à l’heure et de se mesurer sur une piste digne d’une manche mondiale.

L’occasion aussi de vérifier si Loeb et Citroën pour le moins dominateurs en terre marocaine allaient confirmer. L’occasion encore pour le champion du monde en titre, Yvan Muller (Citroën) de récupérer de sa déconvenue de la première manche où il avait été dominé par ses collègues aux chevrons dans la première course et éliminé après avoir été la victime collatérale du crash provoqué par Mehdi Bennani.

Autant de points d’interrogation qui ont trouvés quelques éléments de réponse sur le circuit du sud de la France. Si, en une semaine Citroën n’a rien perdu sa verve, les voitures grises de la marque au double chevron n’ont pas survolé la concurrence aussi facilement. Preuve en est les deux podiums de leur principal contradicteur, certes encore loin au plan du chronomètre, mais dans le coup durant les courses.

A noter, au passage, que tant Loeb que Lopez (Citroën) partaient de la dernière ligne de la grille, disqualifiés qu’ils ont été pour non-conformité technique de leurs voitures. Yvan  Muller, libéré de ses compagnons de jeu héritait de la pole et, après avoir manqué son départ, remportait la première manche, devant Loeb et Gabriele Tarquini (Honda). Ce dernier fêtant (enfin) sa 200ème course dans la discipline «tout était préparé à Marrakech, mais…»

WTCC-Paul-Ricard-2014-Tarqu

Au passage, Tarquini avait une explication pour le mauvais départ d’Yvan Muller «il devient vieux et n’a plus les mêmes réflexes». A quoi l’intéressé répondait, «Gabi sait exactement de quoi il parle…» Ambiance détendue de conférence de presse. Au plan sportif, la 5èem place de Rob Huff et de sa Lada est aussi un élément assez réjouissant.

Dans la seconde manche, privé de sa pole par le chamboulement du classement des qualifications (exclusion de Loeb et Lopez), Monteiro (3ème en grille) réalisait un départ canon. Pour sa part, Yvan Muller remontait comme une fusée, suivi par Lopez. Les deux Citroën revenaient à fond de train  aussi, sur les Honda parties en tête. Alors qu’il s’était créé une belle marge d’avance Monteiro voyait ses efforts ruinés par l’entrée en piste de la voiture de sécurité. C’est finalement Lopez et Muller qui tiraient les marrons du feu, récupéraient les deux premiers rangs et laissait la troisième marche du podium à Monteiro.

WTCC-Paul-Ricard-2014-Monte

 

Course 1.

1. Muller. 2. Loeb. 3. Tarquini. 4. Lopez.  5. Huff.  6. Valente.  7. Michelisz.  8. Monteiro.  9. Chilton.  10. Thompson.

Course 2.

1. Lopez. 2. Muller. 3. Monteiro. 4. Tarquini. 5. Bennani. 6. Loeb. 7. Borkovic. 8. Michelisz. 9. Morbidelli. 10. Valente.

Classement général du championnat (4 manches)

1. Lopez, 85 points. 2. Loeb, 73. 3. Muller, 65. 4. Tarquini, 31.  5. Valente, 31. 6. Monteiro, 30.

© Suisse AutoMag