Toyota: Swiss Racing Team en piste

Avec l’arrivée de la GT86, l’importateur helvétique de la marque Toyota s’est retrouvé une fibre sportive. Pour exploiter les qualités incontestables de la GT86, une équipe suisse a été formée et s’est déjà distinguée ces deux dernières saisons, notamment sur le circuit mythique du Nürbürgring.

Le Toyota Swiss Racing Team entre dans sa troisième année et prépare activement les 24 heures du Nürbürgring qui auront lieu en juin. Deux équipes de pilotes sont engagées, avec notamment Olivier Burri, multiple champion suisse des rallyes.

Toyota

BTCC. Menu en tête du Jack Sears Trophy

Menu mène le bal du Jack Sears Trophy en BTCC

Ancien pilote britannique Jack Sears a remporté quelques éditions de ce qui s’appelait alors le «British saloon cars championship», devenu le BTCC. Il a également été l’un des principaux organisateurs du marathon Londres-Sydney en 1968.

Aujourd’hui,  Jack Sears donne son nom à un trophée attribué dans le cadre du BTCC (championnat britannique des voitures de tourisme). Pour la saison 2014, des points sont attribués au pilote indépendant qui a gagné le plus de places durant les courses. Autrement dit, la différence entre sa position au départ et son classement à l’arrivée.

Après deux épreuves, soit six courses, c’est le Suisse Alain Menu (VW Passat CC #9 ) qui pointe en tête du Jack Sears Trophy. Deux fois champion du BTCC en 1997 et en 2000, Menu revient cette saison à ces premières amours… Après avoir décroché le titre officieux de vice-champion du monde des voitures de tourisme (WTCC) en 2012.

Au classement général du championnat, Alain Menu occupe le 15ème rang provisoire.

BTCC. Alain Menu #9
BTCC. Alain Menu #9 (arrière blanc, extrême gauche)

 

 

 

 

Yann Zimmer entre rires et chagrin

Engagé dans la première manche des séries européennes Nascar (Nascar Whelen series), le Neuchâtelois Yann Zimmer a plutôt bien commencé sa saison. Samedi, après s’être qualifié en 9ème position, il s’est fait l’auteur d’une remontée spectaculaire pour aller chercher la victoire.

Dimanche, moins chanceux, il a été contraint à l’abandon dans des circonstances particulières. Poussé durant une séquence sous safety car, il est parti en tête à queue. Alors qu’il était remonté jusqu’à la 6ème place, un arbre de transmission de sa Mustang s’est cassé… et c’est le champions en titre Ander Vilarino qui a décroché la timbale.

Blancpain Endurance series aussi

Nombreuses marques, nombreux pilotes de renom et autres ‘gentlemen’, courses passionnantes… Le résumé colle parfaitement au spectacle que pourront admirer les amateurs de compétition automobile qui se rendront cette fin de semaine sur le circuit mythique de Monza (I).

Une quarantaine de bolides, tous plus beaux les uns que les autres, se disputeront la victoire de la manche d’ouverture des Blancpain Endurance series. Parmi eux l’équipe helvétique emmenée par Fredy Barth, manager et pilote aux côtés de Lorenz Frey et Gabriele Gardel.